Il y a deux ans, en commençant l'aventure de ce blog, j'ai rencontré quelques hésitations à propos du texte qui amène la recette et surtout son contenu. Pouvais-je parler de tout, c'est-à-dire aussi bien du monde qui nous entoure que de mes / nos problèmes personnels, de mes préoccupations ? Un blog de cuisine était-il le bon support pour parler de mes sentiments, m'épancher?

J'avais donc déterminé une ligne conductrice et aussi une barrière à ne pas franchir : mon blog sera une parenthèse, une sorte de bulle qui réunit tous les amoureux et amoureuses de la cuisine, de la gastronomie. Mon blog ne sera pas l'équivalent d'un journal intime avec la narration de mes soucis, mes préoccupations, mes malheurs. Le ton de ce blog se voudra enjoué, plein de vie, souvent humouristique. Nous possèdons tous notre lot de tristesse ; les médias nous fournissent également d'autres lots d'inquiétude ... mais mon petit blog fera abstraction de tout cela. 

Cependant, mercredi 7 et vendredi 9 janvier 2015, ma bulle a explosé. Des hommes et des femmes, parce qu'ils exprimaient leurs idées, simplement munis d'un crayon, ont été assassinés. Des hommes et des femmes, parce qu'ils incarnaient l'ordre et la sécurité par leur tenue, ont été assassinés. Des hommes et des femmes, parce qu'ils étaient d'une autre confession portant l'étoile de David autour de leur cou, ont été assassinés.

Ces événements m'ont profondément marquée parce qu'ils touchent ce que nous avons de plus intime, de plus personnel, et sûrement de plus beau : notre liberté. "Liberté / Sur mes cahiers d'école / Sur mon pupitre et les arbres / Sur le sable sur la neige / J'écris ton nom (...) Sur toute chair accordée / Sur le front de mes amis / Sur chaque main qui se tend / J'écris ton nom (...) Et par le pouvoir d'un mot / Je recommence ma vie / Je suis né pour te connaître / Pour te nommer / Liberté." (Paul Eluard)

Cette semaine, des Rousseau, des Voltaire du XXIe siècle ont disparu ; cette semaine, nous pleurons les victimes de l'obscurantisme. Aujourd'hui, pour la première fois, je vais aller battre le pavé, je vais aller "manifester" pour rendre hommage aux victimes et refuser toute barbarie et division. Cette semaine, mon blog ne publiera aucune recette. 

 

image 1

image 2